Parlons carburant marin dans l’Arctique

État actuel : Fermé
Ouvert le 14 juin 2019 et fermera pour les nouvelles entrées 28 juin 2019.

Nous souhaitons recevoir vos commentaires sur la manière dont le Canada peut atténuer les risques environnementaux liés aux déversements de carburant marin dans l’Arctique et sur la question de savoir si une interdiction de l’utilisation du mazout lourd est le meilleur moyen d’y parvenir.

Participez : comment participer

Partagez vos idée en ligne

Inscrivez-vous à www.parlonstransport.ca pour donner vos commentaires sur les questions de discussion ou pour téléverser un document à l’aide de l’onglet Soumissions de Parlons carburant marin dans l’Arctique.

Qui cette consultation vise-t-elle?

Tous les Canadiens sont invités à participer aux consultations en ligne. Parmi les personnes pouvant avoir un intérêt particulier à l’égard des consultations, mentionnons les suivantes :

  • Les groupes autochtones
  • Les intervenants de l’industrie maritime
  • Les gouvernements provinciaux et territoriaux
  • Les habitants du Nord du Canada

 Questions clés aux fins de discussion

  1. Comment le Canada peut-il atténuer davantage les risques environnementaux associés aux déversements de carburant marin dans l’Arctique, tout en tenant compte des aspects économiques et sociaux?
  2. L’interdiction d’utiliser le mazout lourd comme carburant marin est-elle la meilleure option pour atténuer ces risques et, dans l’affirmative, pourquoi?
  3. Y a-t-il d’autres problèmes liés au remplacement du mazout lourd par d’autres types de carburant dans les bâtiments exploités dans l’Arctique, que ce soit du point de vue environnemental, économique ou social?

Communiquez avec nous

Adresse :
Transports Canada
Communications (AEA)
Tour C, Place de Ville
330, rue Sparks
Ottawa (Ontario) K1A 0N5

Téléphone : 1-855-859-3123 ou 613-991-3135
Téléimprimeur (ATS) : 1-888-675-6863
Télécopieur : 613-954-4731
Courriel :
IMO-Canada-OMI@tc.gc.ca

Date de modification: